Nous partons de Samarcande avec l'idée d'y revenir un jour et nous mettons le cap à l'ouest , direction la steppe et le désert de  Kizil-Koum.

Les paysages sont beaux et changent rapidement.  Nous passons de la ville aux champs de coton et enfin à la steppe et au désert. 

DSCF9221

Notre petit bus !

 

Le chauffeur à beaucoup de mérite car la route est très longue et difficile. Il faut d'abord  éviter les énormes nids de poule et les charettes tirées par des ânes , puis dans le désert ce sont les tortues que l'on retrouve partout au milieu de la route.

 DSCF9101 DSCF9104

 

Le soir venu nous dormons dans une yourte, les enfants sont ravis!   

your

Les yourtes sont très simples à l'exterieures , juste recouvertes de toile ou de peau de dromadaire. Mais elles sont largement décorées et colorées à l'interieur.


Au réveil le soleil chauffe déjà fort.  Nous  partons  pour un meharée dans le désert .  Le paysage est superbe. 

meharée
 
 
Avant de reprendre la route , nous passons la matiné au bord d'un lac. Oui,  un lac au milieu du desert ! 

353154_MWJRRURBWIU8LC4CU43K2ZAWNO88A6_255-au-detour-du-desert-le-lac_H211824_L
Le lac Aïdarkul. 150 km de long!

 

Peu de kilomètre (255 km) mais de longues heures de route avec,heureusement, quelques arrêts pour des visites.

DSCF9093

La mosquée et le mausolée  de la ville sainte de  Nourata

 

atelier cerasuz1

Des  ateliers de céramiques et de suzanis. 

 

 

Le voyage s'est ensuite achevé à Boukhara .....